orouni
OROUNI
Troisième album d’Orouni, Grand Tour a été conçu comme un journal de bord, écrit et composé à la suite d’un voyage de plus d’un an autour du monde. Les douze chansons du disque, auxquelles il faut ajouter deux remarquables faces B, correspondent chacune à un des quatorze endroits visités (Corse, Berlin, Mali, Thaïlande, Afrique du Sud, Sénégal, Australie, Japon, Brésil, Finlande, New York, Chine, Chili et Liban). De ces courts voyages successifs Orouni a rapporté les instruments avec lesquels il a arrangé son disque – ces cavaquinho, charango, kalimbas, balafon qu’il a décidé d’utiliser systématiquement à contre-emploi, pour leur faire évoquer un autre pays que celui dont ils proviennent – ainsi qu’une collection d’impressions touristiques.

Orouni a su recréer autour de son disque l’esprit d’émulation qui animait jadis le collectif d’Athens, en enrôlant des membres d’une certaine grande confrérie de la pop indépendante française (Jean Thevenin, batteur de Frànçois & the Atlas Mountains, Toy Fight, The Rodeo, Mina Tindle, Angil & the Hiddentracks, Syd Matters, Thousand, les Colettes). Mais ce foisonnement sert avant tout à mettre en valeur un travail de compositeur qui compte parmi les plus impressionnants de l’Hexagone.

Nouvel album Grand Tour sortie 24 Février 2014 (Sauvage Records).

Sortie des inédits Grand Tour Outtakes en numérique le 6 Octobre (Believe)

Photos : DR

http://orouni.net